Être fier(e) VS Avoir de l’égo

IMG_0866

Et si 2018 était l’année de la découverte du développement personnel et de la confiance en soi?

C’est évidement faux, les ouvrages en la matière existent depuis des décennies. Mais il est vrai que cette question est de plus en plus visible sur les réseaux sociaux. De telle sorte, que prolifèrent des formations-qu’elles soient en ligne ou en face à face- vous apprenant à vous affirmer (ou que sais-je). Personnellement, j’ai énormément de mal avec ce nouveau phénomène.

Déjà parce que les prix sont hallucinant. Qui sont ces gens qui paient plus de 100 euros pour assister à une conférence d’une heure, écouter une influenceuse aux qualifications douteuses? Inscrivez-vous aux évènements étudiants, c’est gratuit et beaucoup plus enrichissant. Ensuite, parce qu’il me semble que ce n’est pas très éthique de se faire de l’argent sur les personnes fragiles… Mais ce n’est que ma libre appréciation de la chose. J’y vois une sorte de « voyance terre à terre ». Mieux que de vous prédire l’avenir grâce à une boule en cristal, on vous garantit un tournant dans votre vie future, et attention, l’obtention d’un certificat de confiance en soi qui changera votre vie. Vous vous sentirez mieux, différent(e), affirmé(e), sûr(e) de vous, charismatique, avec l’allure d’un homme ou d’une femme d’affaire.  Tout ça, grâce à une seule séance d’une heure à rester passif assis sur une chaise à écouter les bons conseils de cette personne, en face de vous, inconnue au bataillon. On frôle la question de la légitimité ici mais j’ai la flemme de développer donc venons en où je veux en venir.

À votre avis où se cache la confiance en soi entre la fierté et l’égo? Qu’est ce que c’est que réellement avoir confiance en soi? C’est quand même essentiel de savoir ce qu’il en est avant de vouloir l’acquérir, non? On est dans un rapport personnel intérieur qui ne concerne que vous et vous même, votre esprit, votre âme, et votre corps. C’est savoir évaluer qui l’on est isolément, sans aucun élément d’extranéité. C’est à dire sans se comparer à l’autre, sans vouloir plaire à l’autre, ni même prouver quoi que ce soit à l’autre. Il y a une certaine dimension de conscience de soi dans la confiance en soi. C’est parce que je sais qui je suis que j’agis de la sorte.

« HE GOT A BIG EGO, SUCH A BIG EGO, I LOVE HIS BIG EGO » 

Très bien, Nalyah, très bien. Mais la fierté et l’égo dans tout ça? Spirituellement l’égo est vu comme ce qui nous empêche d’atteindre la profondeur de nos sentiments. Pourquoi?Parce qu’avoir de l’égo c’est être imbu de soi même, ne pas avoir une conscience juste de la personne que l’on est, c’est se surestimer quelque peu et diminuer l’autre. C’est la définition que je vais retenir. Malheureusement certaines personnes pensent avoir confiance en elle, alors qu’il ne s’agit qu’un jeu d’exercice de leur égo. En réalité elles n’ont pas confiance en elles. Elles sont affirmées oui, parfois très charismatiques mais lorsqu’elles se retrouvent seules avec elles-mêmes, les doutes et l’insécurité reprennent. Ça ne fait pas d’elles de mauvaises personnes, elles n’ont simplement pas compris. Et se sont enfermées dans une dimension où elles privilégient l’autre, le regard de l’autre, le jugement de l’autre, la reconnaissance de l’autre plutôt que véritablement s’occuper d’elles. Pour une raison triste à vrai dire : elles n’arrivent pas à se valoriser elles-mêmes. C’est assez problématique en fait, pour soi mais surtout pour les autres. Vous avez déjà côtoyé quelqu’un qui a un trop gros égo? On l’évince vite de sa vie tellement c’est désagréable lorsque c’est possible (une connaissance, un ami…). Ou on subit lorsque l’on ne peut pas (boss, directeur…). D’ailleurs les dirigeants avec un gros égo sont souvent  piètre dans leur travail. C’est surtout problématique lorsque l’on tombe amoureuse d’un maladif de l’égo (les femmes sont plus rares). Puisqu’il se refuse d’éprouver des sentiments trop forts, de reconnaitre ses torts. Évidemment, il se voit plus fort, plus grand qu’il ne l’est et s’interdit certains comportements. Pourtant il souffre lui aussi de cette situation. Puisque risque de perdre ainsi celle qu’il aime et ne la récupérera jamais. Jamais, parce qu’il n’ira pas la chercher. Malgré qu’il soit fautif. Puisqu’il ne le voit même pas. C’est pour cela que l’égo et l’amour ne font pas bon ménage. Et ce n’est pas ça la confiance en soi.

JE SUIS FIÈRE DE MOI 

Avoir confiance en soi c’est être fière de qui l’on est. C’est reconnaitre ses qualités comme ses défauts et s’aimer tel que l’on est. C’est pouvoir se dire soi-même que l’on est beau aujourd’hui, que l’on a fait une bonne action, ou que l’on est bon voire doué dans tel domaine. C’est reconnaitre à juste titre nos compétences, là où celui qui est en manque de confiance les sous estime. Mais c’est aussi reconnaitre avoir des lacunes dans tel autre domaine, sans en tirer des conséquences négatives, ni dramatiques. Si ce n’est savoir qu’une telle lacune a permis le développement plus poussé d’une qualité contraire. La confiance en soi c’est ça, c’est ne pas avoir honte de qui l’on est dans son entièreté. Et si tu remarques bien, ici, il n’est en aucun cas question de l’autre, du regard de l’autre, ou de sa reconnaissance. La confiance est soi est un travail intrinsèque à chaque personne. Voilà pourquoi j’ai un mal fou avec les formations de confiance en soi dont on parlait tout à l’heure. Déjà parce que c’est un travail de longue haleine et ensuite parce que je considère que ce n’est pas le discours d’une tierce personne qui va changer votre conception de vous même. Ce n’est que votre propre discours de vous-même à vous-même pour vous-même qui peut changer quelque chose. Que l’on soit bien d’accord, cet article n’a pas vocation à vous donner des conseils pour aller mieux, ou pour vous assumer. C’est un article préventif en fait. Au long d’une vie et même parfois  au cours de quelques mois, on change d’avis, d’opinions et on change aussi parfois d’avis sur nous mêmes. Bref, la vie est une succession d’évènements, de troubles, et d’accalmies. Et l’on a jamais confiance en soi pour toujours. On peut la perdre à cause d’un évènement et la regagner à force de travail. Je souhaite juste qu’en ce qui concerne ces moments de doutes; où l’on ré-apprend à avoir confiance en nous, vous ne tombiez pas dans l’égo, et l’orgueil mal placé. Assumez-vous, aimez-vous pleinement et ensuite vous pourrez aimer les autres.

PS : Pour ceux dont l’égo est un trait de  personnalité, je suis désolée pour vous et vos proches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s